Bienvenue sur Marvel Heroes RPG


Contexte
Bienvenue sur Marvel Heroes RPG,
Dans ce monde ou aucun des héros que vous connaissez n'a existé, vous pouvez vous retrouver catapulté au rang de héros ou de vilains. Les superhumains ont toujours existé, mais dans un nombre réduit, se faisant discret, il y a des traces éparses de leur passage sur cette terre. Toutefois, rien ni personne n'aurait pu préparer le monde à ce que les humains appelle une "épidémie". Suite à un déversement de cristaux terrogènes, des Inhumains ont commencé à voir le jour aux quatre coins du globe, en profitant pour se révéler au grand jour, les mutants ont eux aussi décidé de sortir de l'ombre. Jamais autant de SuperHumains n'avaient cohabité et le monde tremble. Toutes les bases sur lesquelles se fondaient l'ordre et la justice sont en branles. A vous d'en construire de nouvelles. Aiderez-vous à faire valoir le blason des SuperHumains, ou essayerez-vous d'en apprendre plus sur cette "épidémie". Essayerez-vous de les éradiquer ou bien de trouver de nouvelles sources de pouvoir pour rivaliser. Sur Marvel Heroes RPG, vous écrivez activement l'histoire, vous la faites évoluer. Vous êtes l'histoire. La suite
Nouvelles
28/03 Ouverture du Forum
09/05 1ère Quêtes Histoire
XX/XX Nouveauté
XX/XX Nouveauté
XX/XX Nouveauté


Evenement(s) en cours


Top-sites
Le staff



Vixol
Cthullad

Fondatueur


Tao
Modératrice


Pseudo
Rang



Pseudo
Rang


Pseudo
Rang


Pseudo
Rang

Les Partenaires


Un étrange message à été diffusé à travers le monde, venez y jeter un coup d'oeil ICI

Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

S.H.I.E.L.D: 1 ... membre
Super-Héros: 2 ... membres
Politiques: 1 ... membre
Civils: 2 ... membres
Hydra: 0 ... membre
Super-Vilains: 1 ... membre

Rumeurs

Le saviez vous, ces monstres et leurs superpouvoirs auraient toujours existés, mais jamais en aussi grand nombre!
o/

Equipe du mois

NOM
Profil
Fiche
NOM²
Profil²
Fiche²
Code par MV/Shoki - Never Utopia

Le calme après la tempête [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le calme après la tempête [SOLO]

Message par Invité le Jeu 20 Avr - 18:31


LE CALME APRÈS LA TEMPÊTE
RP précédent : "Qui du chat ou de la souris ?"
L’eau coulait à flots dans les douches collectives du gymnase, le seul endroit ou Akira pouvait espérer trouver un peu d’eau chaude et de tranquillité dans son quartier – même si ce point était parfois plutôt relatif.

Elle était perdue dans ses pensées qui se dérobaient, coulant sur son corps tel le courant d’un fleuve aux eaux rapides. En cet instant précis, elle n’était plus un assassin aux ordres d’un Maître de l’Ombre, tout au plus restait-elle une jeune fille qui sortait d’un moment particulièrement pénible.

Elle avait échoué.

Sa dernière tentative d’assassinat ne s’était qu’en partie déroulée comme prévu. La cible avait bien été assassinée, mais pas par elle. Il y avait eu tout d’abord toute la salle qui avait été vandalisée, comme si quelqu’un avait désespérément cherché quelque chose – ou feint de le chercher. Mais surtout, il y avait cette vision macabre de l’homme qu’elle devait abattre, crucifié à l’envers sur une croix, le corps presque entièrement nu et privé de sa tête. Et puis, il y avait également cet homme au masque, avec qui elle avait croisé le fer. C’était comme s’il avait joué avec elle, même si elle avait pu lui donner de sacrés coups de sabre. Il lui avait même offert un « cadeau » dont elle se serait bien passé.
A cette pensée, elle toucha la cicatrice qui s’était formée sur sa poitrine. Elle frissonna, la douleur la gênant encore un petit peu. Comment il avait pu lui faire une marque pareille, elle n’en avait pas la moindre idée. Elle avait bien récupéré le ton-fa électrifié qu’il avait perdu dans la bataille, mais il ne lui avait rien appris de plus. Pas une marque dessus, rien !

Mais elle avait gagné.

Son maître le lui avait annoncé à son retour, lorsqu’elle lui annonça les conséquences de sa rencontre. Elle s’était attendue à être battue comme quand elle était petite et qu’elle ne réussissait pas ses exercices – surtout les plus importants, mais il l’avait tout de même félicitée. Connaître l’échec, lui avait-il dit, permettait de se préparer pour faire en sorte de ne plus jamais le revoir. Connaître la honte, pour pouvoir l’éviter. Le meilleur moyen d’apprendre, lui avait-il dit aussi, restait encore de perdre, et non de gagner. C’est comme ça que l’on voyait le mieux les leçons à tirer.

Depuis l’entrebâillement d’une porte, un bref clignotement rouge la tira de ses pensées. Intriguée, la jeune femme courut soudainement vers le voyant en question, manquant de se rompre les os tant le sol était glissant. Ce qu’elle y trouva la laissa tout d’abord perplexe. Puis, c’est la colère qui pris le pas quand elle réalisa que le garçon qu’elle avait attrapé avant qu’il n’ait pu fuir avait à peu près son âge.

– Dis donc, toi. On ne t’a jamais appris les bonnes manières ? dit-elle en le traînant sous la douche et en le plaquant violemment contre un mur. Tu as trente secondes pour m’expliquer : et d’une, ce qui t’amène ici, et de deux, depuis combien de temps et de trois… Il te reste que vint secondes !

Paniqué, l’homme essaya de s’enfuir mais la menace d’un coup de genou bien placé l’en dissuada. Il bredouilla toutes sortes d’excuses, mais fut interrompu par Akira.

– Je veux des réponses, pas des jérémiades. Pigé ? A moins que tu ne préfères ceci ? lui demanda t-elle en plaquant sa poitrine contre son dos, puis en glissant une main sous son T-shirt et en déboutonnant son pantalon de l’autre. L’homme frémit quand elle lui caressa le torse et baissa son caleçon, avant de subitement s’emparer de son point le plus sensible.

Le jeune homme n’insista pas et raconta tout d'une seule traite : sa passion pour les défis, les filles, le cadeau reçu à son anniversaire, la diffusion sur internet, encore les filles et encore sa passion pour les défis.

– J’en ai assez entendu. Dégage de là, gros porc !

Il ne se fit pas prier et courut en hurlant vers la sortie la plus proche. Trempe, mais en un seul morceau.
Akira, elle, riait de tout son soûl au point d’en avoir mal aux côtes. Elle termina finalement de prendre sa douche et embarqua avec elle le caméscope abandonné, le réclamant comme trophée de guerre.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum