Bienvenue sur Marvel Heroes RPG


Contexte
Bienvenue sur Marvel Heroes RPG,
Dans ce monde ou aucun des héros que vous connaissez n'a existé, vous pouvez vous retrouver catapulté au rang de héros ou de vilains. Les superhumains ont toujours existé, mais dans un nombre réduit, se faisant discret, il y a des traces éparses de leur passage sur cette terre. Toutefois, rien ni personne n'aurait pu préparer le monde à ce que les humains appelle une "épidémie". Suite à un déversement de cristaux terrogènes, des Inhumains ont commencé à voir le jour aux quatre coins du globe, en profitant pour se révéler au grand jour, les mutants ont eux aussi décidé de sortir de l'ombre. Jamais autant de SuperHumains n'avaient cohabité et le monde tremble. Toutes les bases sur lesquelles se fondaient l'ordre et la justice sont en branles. A vous d'en construire de nouvelles. Aiderez-vous à faire valoir le blason des SuperHumains, ou essayerez-vous d'en apprendre plus sur cette "épidémie". Essayerez-vous de les éradiquer ou bien de trouver de nouvelles sources de pouvoir pour rivaliser. Sur Marvel Heroes RPG, vous écrivez activement l'histoire, vous la faites évoluer. Vous êtes l'histoire. La suite
Nouvelles
28/03 Ouverture du Forum
09/05 1ère Quêtes Histoire
XX/XX Nouveauté
XX/XX Nouveauté
XX/XX Nouveauté


Evenement(s) en cours


Top-sites
Le staff



Vixol
Cthullad

Fondatueur


Tao
Modératrice


Pseudo
Rang



Pseudo
Rang


Pseudo
Rang


Pseudo
Rang

Les Partenaires


Un étrange message à été diffusé à travers le monde, venez y jeter un coup d'oeil ICI

Bienvenue

Liens utiles

Effectifs

S.H.I.E.L.D: 1 ... membre
Super-Héros: 2 ... membres
Politiques: 1 ... membre
Civils: 2 ... membres
Hydra: 0 ... membre
Super-Vilains: 1 ... membre

Rumeurs

Le saviez vous, ces monstres et leurs superpouvoirs auraient toujours existés, mais jamais en aussi grand nombre!
o/

Equipe du mois

NOM
Profil
Fiche
NOM²
Profil²
Fiche²
Code par MV/Shoki - Never Utopia

Alors on part sans dire au revoir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alors on part sans dire au revoir ?

Message par Jack Hawkins le Ven 14 Avr - 11:43


  Le Nelson, un bar charmant avec une clientèle sympathique, enfin, la plupart du temps. Ce soir-là je n’avais eu que peu de client, ce fut une soirée plutôt tranquille, il n’y avait pas eu de bagarre et je n’avais pas vu les poivrots habituels qui s’embrouillent avec le reste de mes précieux clients. J’étais sur le point de fermer, j’avais fini de nettoyer les tables et je m’apprêtais à laver le sol quand un groupe de cinq personnes ont pénétrés dans mon établissement. Ils allèrent s’installer à une table en m’ignorant superbement. Un type du groupe portait un chapeau et je n’arrivais pas à bien discerner son visage.

-Barman, un double whisky, commanda-t-il.

Sa voix m’était familière, mais je ne la reconnu pas immédiatement.

-Je suis désolé, mais nous sommes fermés, répondis-je, repassez un autre jour.


-Allons, allons Jack. Tu as déjà oublié qui donne les ordres ? Apporte-moi mon verre tout de suite, dit-il en enlevant son chapeau.

A ce moment-là j’ai reconnu qui se trouvait en face de moi, Joe Walker, mon ancien patron. Il travaillait dans la mafia, mais il restait une petite frappe locale convaincu d’être la personne la plus importante sur Terre. Le genre de personne qui me gonfle. C’est aussi pour ça que j’ai quitté mon ancien job, ce type était insupportable.

-Joe ! ça fait un bail. Voilà ce que je te propose : tu te casses de mon bar et tu emmènes tes gorilles avec toi.

-Et sinon quoi ? Que vas-tu faire contre nous cinq ? demanda-t-il avec une expression amusée.

-Je vais vous forcer à partir, mais vous ne serez plus en état de marcher, dis-je en souriant.

-Jack, Jack, Jack, soupira-t-il. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça, mais tu m’y forces.

Il claqua alors des doigts et ses quatre comparses se levèrent dans un même mouvement.

-Les gars, vous faites une belle connerie, leur dis-je.

Un premier s’élança vers moi, je lui ai porté un grand coup de balai sur le crâne. Il recula sonné. Les trois autres se décidèrent alors à attaquer. J’ai donné un coup d’épaule pour en repousser un, j’en ai esquivé un autre et j’ai attrapé la tête du troisième que j’ai fracassait sur une table proche. Un craquement assourdissant retentit et la table céda sous l’impact. Un de moins. Les autres reprenaient leur esprit. J’en ai profité pour sauter par-dessus le bar et pour récupérer mon katana qui était caché sous la caisse enregistreuse. Les trois autres s’approchèrent de moi. L’un d’entre eux s’était saisis d’une queue de billard qu’il avait cassé en deux. Tout en dégainant j’ai lancé une bouteille qui était derrière le comptoir à la tête d’un des abrutis. Je me suis précipité vers eux en donnant un coup de pommeau à l’un puis j’ai cloué l’autre à un des piliers en enfonçant mon sabre dans son épaule et en appuyant fort. Il a hurlé de douleur. Il en restait deux en état de se battre. Celui qui avait la queue de billard réussit à me frapper à la tête. J’ai reculé de quelques pas, j’ai canalisé mon énergie dans mon poing qui se mit à luire. Mon assaillant commença à prendre peur, mais c’était trop tard. J’ai pris mon élan j’ai sauté et lui ai touché la mâchoire qui éclata sous l’impact et le propulsa quelque mètre en arrière. Le dernier avait l’air terroriser, j’ai saisi le morceau de queue de billard et je lui ai planté dans la jambe avant qu’il se ressaisisse. Avant même qu’il en crie, j’ai empoigné sa tête et l’ai cogné très fort contre le bar. Il ne restait que Joe blanc de terreur qui essayait de fuir.

-Joe, ne t’en va pas comme ça, m’exclamais-je.

J’ai retiré le katana du type accroché au pilier tout en lui cassant le nez au passage. Il tomba à genoux sur le sol. Joe profita de la distraction pour tenter de s’enfuir. Je lui ai lancé mon sabre qui lui traversa le mollet. Je me suis alors approché de lui qui tentait de ramper vers la sortie tout en sanglotant.

-Pitié, laisse-moi partir je ferais ce que tu voudras, supplia-t-il.

-Tu as fait une erreur en venant ici ce soir Joe, répondis-je le regard dur. Tu sais très bien que je ne peux pas te laisser partir.

Sur ces mots, ma main se mit à luire, je lui saisis la nuque et la lui brisa net. Je regardai alors autour de moi.

-Rhaaa, je vais devoir recommencer le nettoyage, me lamentais-je.

Une table était brisée, il y avait quatre personnes inconsciente qui jonchait le sol, certaines étaient allongé dans leur propre sang. Il restait un homme de Joe encore conscient, un coup dans la nuque régla ce problème. J’ai recommencé le nettoyage, en commençant par balancer les types encore conscients dans la benne à ordure la plus proche, ceux qui étaient morts eux je les aie lâchés dans une bouche d’égouts. J’ai jeté les morceaux de table et j’ai commencé à nettoyer le sang. Il avait du mal à partir, mais un coup de javel et ça ne se voyait plus sur le sol sombre du bar. Il y avait longtemps que je n’avais plus eu de nuit aussi agité, cela m’avait presque manqué.  


avatar
Jack Hawkins
Membres

Messages : 11
Date d'inscription : 29/03/2017

Feuille de personnage
Grade/Accréditation:
PV:
8/8  (8/8)
Victoire PVP:
0/3  (0/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum